guidatours : voyage et croisieres

Bonne vacances : Est-ce la bonne orthographe ?

Bonne vacances : Est-ce la bonne orthographe ?

Bien qu’officiellement, les vacances sont terminées, certaines partent tardivement pour éviter les bains de foule lors de leur séjour. Pour souhaiter à un proche de passer un bon séjour, on arrête un peu d’écrire et on réfléchit sur la bonne orthographe. Est-ce qu’on écrit « bonne vacances » ou « bonnes vacances » ?

Dit-on bonne vacances ou bonnes vacances ?

Le mot vacances est un mot féminin au pluriel. Quand elle est accompagnée d’un autre mot, celui-ci suit automatiquement la règle de l’orthographe qui consiste à accorder l’adjectif avec le nom qui l’accompagne. La bonne orthographe est alors « bonnes vacances ».

Toutefois, la règle n’est pas la même si vous mettez un autre mot entre « bonne » et « vacances ». Dans ce cas-là, l’adjectif ne s’accorde plus avec vacances, mais avec le mot qui le succède. Si vous souhaitez un meilleur début de vacances à quelqu’un, la bonne orthographe est « bon début de vacances ». Si vous souhaitez une belle fin de vacances à vos amis, il faut écrire « bonne fin de vacances ».

La règle appliquée sur « bonnes vacances » est identique à « joyeuses fêtes ». L’adjectif s’accorde avec le nom qui le suit. Si vous avez la possibilité de consulter les pages d’un dictionnaire français, cela peut grandement vous aider à ne plus faire une faute en écrivant le mot qui précède vacances.

Quelle est l’origine du mot « vacances » ?

Vacances est un mot tiré du latin « vacare ». Celui-ci signifie avoir du temps ou être vide. L’origine de ce mot est le participe passé « vacans » qui est ensuite devenu « vacant ». Étymologiquement, une personne en vacances est une personne qui a du temps libre, inoccupé ou encore vide.

Le mot « vacances » est un vieux mot issu du dictionnaire français de pierre Richelet en 1680. Il s’agit du tout premier dictionnaire monolingue en français. À cette époque, il désigne la période à laquelle les étudiants en faculté n’assistent pas au cours. Au moyen âge, on appelle les pauses des élèves « vacations ».

Le mot vacances était uniquement réservé aux élèves. C’est seulement à partir de 1936 qu’il a été utilisé pour appeler les congés des travailleurs. En 1920, on appelle une personne en vacances un estivant. C’est à partir du 1925 qu’on a commencé à utiliser le mot « vacancier ». C’est grâce à son sens « vide » et « inoccupé » que les autres mots en rapport avec vacances ont vu le jour. Un poste vacant indique un poste libre au sein d’une entreprise.

Comment dit-on bonnes vacances dans les autres pays ?

Parler la langue de son interlocuteur même s’il s’agit de quelques mots est toujours apprécié dans une conversation. Vous voulez souhaiter bonnes vacances à une personne particulière dans sa langue maternelle ? Voici quelques exemples qui peuvent vous aider.

  • En anglais : Happy Holidays
  • En italien : Buone vacanze
  • En espagnol : Buenas vacaciones
  • En portugais Bom feriado
  • En hongrois : jó nyaralást ! Ou kellemes vakációt !
  • En Grec : Καλές διακοπές !
  • En Allemand : Schöne Ferien !
  • En Espéranto : Bonan libertempon !
  • En polonais : Wesołych wakacji !
  • En japonais : Yoi kyūjitsu
  • En chinois : Hǎo jiàqī
  • En serbe : Dobri praznici
  • En russe : Khoroshiye prazdniki
  • En norvégien : Gode ​​ferier
  • En néerlandais : Goede feestdagen
  • En arabe : eutlat saeida
  • En indonésien : Selamat berlibur
  • En malgache : mirary fialan-tsasatra mahafinaritra

Avec les sites de dictionnaires disponibles sur internet, vous avez la possibilité de découvrir comment les autres pays souhaitent bonnes vacances. Les dictionnaires en ligne sont également votre meilleur ami pour découvrir les autres règles de grammaire et d’orthographe sur les autres mots en français. En effet, le français est connu pour ses complexités.

Le mot « vacance » s’écrit au singulier ou au pluriel

Le mot vacances s’écrit toujours en pluriel. Si vous oubliez le « s », il a une autre signification. Malgré tout, des écrivains connus comme Flaubert et Balzac utilisent le mot vacances sans « s ». Dans Correspondances, Flaubert a écrit « Espérons que ta petite vacance au bord de la mer va te retaper un peu » et dans Les Martyrs Ignorés, Balzac a énoncé que « elle attend chaque vacance avec plus d’anxiété que son enfant ». Malgré ces œuvres littéraires, l’académie de la langue française accepte uniquement “vacances” pour énoncer les pauses durant les congés.

Parfois, la confusion se présente quand on veut parler d’un seul jour de vacances. Pour ne pas déformer votre écrit et pour ne pas faire une erreur d’orthographe, contournez la phrase en parlant du premier jour de vos vacances ou d’une semaine de vacances. De cette manière, vous n’aurez plus à hésiter entre le singulier et le pluriel.

À retenir, pour souhaiter de bonnes vacances à quelqu’un on met le mot au pluriel. Pour parler des pauses scolaires, d’un séjour en famille et d’un congé à l’étranger on écrit « vacances ».

 

Notez cet article !

Partager l'article

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Claire
Claire
Rédactrice web spécialisé dans les voyages qui travaille depuis cinq ans pour guidatours.com. Je suis spécialisée dans la rédaction d'articles de voyage qui aident les gens à planifier leurs déplacements. Mon style d'écriture est engageant et informatif, et je m'assure toujours d'inclure tous les détails que vous avez besoin de savoir. Pendant mon temps libre, j'aime explorer de nouvelles villes et faire de la randonnée en montagne !

Les derniers articles